Imprimer cet article

Bientôt 50 % de produits bio, de qualité et durables en restauration collective

à la une, Consommer, RHD — Par le 6 mai 2019 8 h 55 min


Au plus tard le 1er janvier 2022, les repas servis en restauration collective dans tous les établissements chargés d’une mission de service public devront compter 50 % de produits de qualité et durables, dont au moins 20 % de produits biologiques. Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, salue cette publication au Journal officiel ce 24 avril du décret d’application relatif aux nouvelles obligations instaurées pour les établissements de restauration collective.

Ce décret fixe les dispositions d’application l’article 24 de la loi du 30 octobre 2018 dite loi Egalim, en précisant notamment les catégories de produits entrant dans les objectifs d’approvisionnement et les modalités du suivi de ces objectifs. Ce nouveau texte complète les dispositions réglementaires se rapportant à la restauration collective et plus précisément les décrets du 15 avril 2019 relatif à l’expérimentation de l’affichage obligatoire de la nature des produits entrant dans la composition des menus et du 12 avril 2019 relatif à l’instauration des comités régionaux de l’alimentation qui se verront désormais confier le rôle d’instance de concertation locale pour l’atteinte des seuils d’approvisionnement.

« La restauration collective, qui représente chaque année 3,7 milliards de repas servis dans notre pays, constitue un formidable levier de progrès pour accélérer la transition vers une alimentation plus saine, durable et accessible à tous. Elle contribue à la transition agro-écologique de nos exploitations, et à la réconciliation entre agriculteurs et citoyens », a déclaré Didier Guillaume.

Tags: , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)