Imprimer cet article

Ce que nous utilisons vraiment !

à la une, Consommation — Par le 7 septembre 2018 9 h 50 min

Ce sont les Etats-Unis qui gaspillent le plus de nourritures. ©Photo Xdr

Movinga, expert en déménagement, s’est intéressé à la collecte et à l’accumulation souvent excessive de biens et son impact sur la société, l’environnement et même sur l’économie.

L’étude de Movinga révèle l’écart entre la perception et la réalité lorsqu’il s’agit de gaspillage de nourriture et d’accumulation de biens. Dans le cadre d’une étude plus vaste sur les tendances en matière de déménagement, l’entreprise a mené un sondage afin de comprendre la dissonance des gens entre leurs perceptions et la réalité, en particulier lorsqu’il s’agit de stockage et de gaspillage dans leurs propres maisons. Les résultats sont convaincants, l’écart s’est révélé plus important que prévu, et Movinga espère qu’il suscitera une réflexion sur la surconsommation, le consumérisme et les réels besoins.

Il apparaît que le Royaume-Uni, la Suisse et le Canada souffrent de la plus grande erreur de jugement sur leurs niveaux de consommation. Les États-Unis gaspillent le plus de nourriture (24 %). Et les Russes sont les plus réalistes en ce qui concerne leurs habitudes de consommation : la Russie est le pays où le taux d’illusion est le plus bas avec 3,33 % et la Suisse a le taux le plus élevé avec 26,33 %.

L’étude révèle que la France arrive en troisième position avec un pourcentage d’illusion moyen de 11,40 %, un pourcentage d’illusion moyen de 13 % en ce qui concerne les habitudes vestimentaires, de 9% pour le gaspillage de nourriture, et de 12% en ce qui concerne l’illusion par rapport aux biens non utilisés depuis un dernier déménagement. Vous pouvez trouver les tableaux originaux sur le site internet de Movinga : www.movinga.fr/etudes/gaspillage-illusion-et-realite

Pour mener à bien cette étude, 18  000 ménages dans 20 pays ont été interrogés à l’aide des questions suivantes : quel pourcentage de votre garde-robe n’a pas été porté au cours des douze derniers mois ; quel pourcentage de vos achats alimentaires finissent en déchets ; depuis votre dernier déménagement, quel pourcentage de vos biens transférés n’a toujours pas été utilisé ? Soit 1 000 personnes interrogées aux Etats-Unis, 2 000 en Allemagne, autant en France entre 22 à 60 ans.

L’étude conclut avec cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry : « La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. »

Tags: , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)