Imprimer cet article

La confiance des consommateurs à son plus haut niveau

à la une, Consommation, International — Par le 11 mai 2018 7 h 30 min
Indice de confiance des consommateurs au 4ème trimestre 2017.

Indice de confiance des consommateurs au 4ème trimestre 2017.

Dans le monde et particulièrement en Europe, l’année 2017 s’est achevée sur une note positive en matière de confiance des consommateurs. En France, elle atteint même un niveau record, depuis dix ans, confortée par de meilleures perspectives d’emploi et un sentiment de récession qui recule.

L’indice The Conference Board de la confiance des consommateurs dans le monde atteint le score de 105 au quatrième trimestre de 2017, soit 4 points de plus qu’à la fin de 2016 et quasiment le niveau le plus élevé jamais enregistré. À l’échelle mondiale, 51 pays ont terminé l’année 2017 avec une confiance plus élevée qu’à la fin de 2016. Et, en Europe, dans 29 pays sur 34, la confiance a terminé l’année 2017 en hausse par rapport à 2016. Entre la crise financière qui a débuté il y a dix ans et l’incertitude géopolitique de ces dernières années, l’Europe a connu beaucoup d’incertitudes. Cependant, l’année 2017 a vu renaître un regain d’optimisme parmi les consommateurs de la région. En Allemagne, la confiance se maintient ou presque à un niveau exceptionnel depuis le 2e trimestre 2017. En France et en Italie, la confiance atteint à la fin de l’année un niveau record jamais égalé depuis 2007 et 2010, respectivement. La seule grande économie de la région à perdre confiance en 2017 est le Royaume-Uni.

En dix ans, les Français n’ont jamais été aussi peu pessimistes qu’aujourd’hui ! En effet, avec un score de 79 à la fin de l’année 2017, la confiance reste certes modérée (en-dessous du niveau moyen de 100), mais en nette progression : + 8 points par rapport au 3e trimestre 2017, et + 13 points par rapport à fin 2016. Si les perspectives des finances personnelles sont relativement stables pour les consommateurs français, c’est sur le terrain de l’emploi que l’amélioration est visible. A la fin 2017, un tiers (33 %) des interrogés jugent que les perspectives d’emploi sur l’année à venir sont bonnes ou excellentes, contre seulement 16 % fin 2016. Parallèlement, le sentiment de récession a chuté passant de 71 % à 59 % en un an. Le terrorisme continue d’être la principale préoccupation des Français, mais en légère baisse. A l’inverse, l’augmentation des prix des produits alimentaires et des factures d’énergie, ainsi que le réchauffement climatique, sont davantage cités.

Tags:

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)