Saint-Charles
Imprimer cet article

Rachat de Monsanto : Bayer se sépare de Vegetable Seeds

à la une, International, Production — Par le 9 mars 2018 14 h 24 min

©Photo Xdr

Le groupe Bayer s’est engagé le 28 février dernier à céder l’intégralité de son activité dans la semence maraîchère afin de faciliter la conclusion du rachat de Monsanto. Depuis l’annonce de ce projet de rachat en 2016, Bayer s’est efforcé de se séparer des activités qui pourraient poser problème aux yeux des autorités de la concurrence : un train de mesures a ainsi été présenté en 2017.

Plus récemment, il s’est avéré que l’activité Vegetable Seeds pourrait également poser problème dans le cadre d’une addition totale des capacités de deux entreprises dans leur forme actuelle. Par conséquent, le principe de la cession intégrale de la branche Vegetable Seeds a été arrêté, Bayer étant désormais en train d’identifier des acquéreurs potentiels. Vegetable Seeds est une activité solide et hautement compétitive de Bayer et ses dirigeants s’engagent à veiller à ce que cette cession puisse se faire sans perturber son activité et ses relations avec son environnement. Affaire à suivre dans les prochains mois… En fait, il n’a fallu que quelques jours, pour que BASF (qui a déjà signé le 13 octobre dernier un accord en vue du rachat d’une part importante de l’activité semences et herbicides non sélectifs de Bayer), manifeste publiquement son intérêt pour acquérir l’ensemble de l’activité semences potagères de Bayer. « Avec cette transaction, BASF a l’intention d’optimiser sa future plateforme semences ainsi que le positionnement sur le marché de son activité solutions agricoles », précise le communiqué de BASF en date du 8 mars. Et BASF se pose définitivement en facilitateur pour la mégafusion entre Monsanto et Bayer tout en récupérant en cours de route quelques belles pépites…

Tags: , , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)