Parmentine
Imprimer cet article

L’APE Europe réagit sur la stratégie européenne des plastiques

à la une, International, Production, Recherche & développement — Par le 9 février 2018 8 h 48 min


L’APE Europe accueille avec satisfaction la nouvelle ambition de la Commission européenne pour améliorer la gestion des plastiques usagés dans le cadre de règles harmonisées au sein de l’Union.

Si les plastiques agricoles (hors emballage) ne pèsent que 1,5 % des quantités de plastiques mis en marché en Europe, ils jouent un grand rôle dans la réduction de l’impact environnemental de la production agricole. Incontournables, ils permettent de réduire la consommation de produits phytopharmaceutiques, de fertilisants, d’eau, d’énergie, et protègent les cultures, les récoltes, les sols et les nappes phréatiques. Sans plastique, plus de 60 % de la production agricole végétale et animale serait mis en danger.

Usagés, parfois fortement souillés par de la terre, de l’eau ou des matières organiques, les plastiques agricoles représentent près de 5 % des gisements des déchets plastiques en Europe. Certains pays d’Europe sont exemplaires dans la gestion des plastiques usagés (France, Irlande, Suède), d’autres s’organisent pour améliorer la collecte (Allemagne, Espagne). Non collectés, les plastiques agricoles constituent une réelle menace pour l’environnement : plastiques laissés aux champs, effet d’accumulation dans le sol, contribution à « marine litter ».

« Les enjeux environnementaux liés aux plastiques agricoles sont considérables en Europe », déclare Bernard Le Moine, président de l’APE Europe et spécialiste des questions relatives à la gestion des plastiques agricoles usagés. « Il est urgent que l’Europe se mobilise enfin sur la mise en place de dispositifs nationaux de collecte spécifiques aux plastiques agricoles qui répondent à des règles différentes de gestion des emballages. » A cet égard, l’APE Europe regrette que la stratégie européenne des plastiques dans l’économie circulaire, ne fasse pas état des plastiques agricoles qui, plus qu’aucun autre plastique, peut atteindre l’objectif de zéro plastique mis en décharge et qui propose, avec le développement des biodégradables pour certaine application, des solutions alternatives avantageuses pour l’environnement.

Collectés, constitués de polymères homogènes et de qualité, les plastiques agricoles peuvent être recyclés à 98 %, comme l’ont démontré les expériences française et suédoise, et contribuer fortement à l’économie circulaire. Les politiques publiques doivent favoriser le développement de schémas nationaux de collecte, dans le cadre de la responsabilité élargie au producteur et favoriser les projets R&D visant à supprimer les externalités négatives des plastiques agricoles dans l’environnement.

Tags: , , , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)