Saint-Charles
Imprimer cet article

Mobilisation contre la Xylella fastidiosa

à la une, Production — Par le 11 décembre 2017 9 h 25 min

Stéphane Travers, Ministre de l’Agriculture. © Photo Xdr – Ministère de l’Agriculture.

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Vytenis Andriukaitis, commissaire européen à la Santé, ont réuni ce mois-ci les dix états membres les plus concernés par le danger majeur pour les végétaux que constitue la Xylella fastidiosa.

Une feuille de route a été établie pour renforcer au niveau européen les mesures de prévention et de lutte contre la maladie et protéger ainsi les richesses de nos cultures.

Identifiée pour la première fois en Europe en 2013, la bactérie Xylella fastidiosa est une priorité phytosanitaire majeure pour l’Union européenne et un sujet de préoccupation pour de nombreux pays, et en particulier la France. Transmise par des insectes, cette bactérie s’attaque à de très nombreux végétaux et peut conduire à leur mort. Elle touche déjà plusieurs états dont la France, l’Allemagne, l’Espagne, ou encore l’Italie où elle a provoqué des dégâts considérables dans les oliveraies. Si l’impact en France a été jusqu’à présent modéré, la mobilisation est indispensable pour prévenir une extension qui pourrait s’avérer dramatique.

Les points-clés de l’accord entre Croatie, Chypre, France, Allemagne, Italie, Malte, Portugal, Slovénie, Espagne, Grèce, et la Commission européenne concernent trois axes : l’amélioration des connaissances par le soutien de programme de recherche appliquée, le renforcement de la surveillance pour assurer la détection précoce et l’éradication rapide des éventuels nouveaux foyers et le renforcement des actions de sensibilisation et d’information. Une des premières actions d’ores et déjà prévue est le lancement en début d’année 2018 d’une vaste campagne d’information visant le grand public et plus particulièrement les voyageurs.

Tags: , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)