Imprimer cet article

A quand la protection de la ressource aquatique ?

Production — Par le 29 novembre 2017 9 h 04 min

©Photo Xdr

En moins de trois semaines, plus de 110 000 consommateurs ont déjà signé la pétition de l’UFC-Que Choisir en faveur d’une politique de l’eau plus juste et protectrice de la ressource, pendant que les Etats généraux de l’alimentation font l’impasse sur cette thématique fondamentale.

Agir pour l’Environnement, Eau et rivières de Bretagne, la Fédération Nationale de l’agriculture biologique (Fnab), Générations Futures, la Ligue pour la protection des oiseaux, Nature et Progrès, le Réseau environnement et santé, l’UFC-Que Choisir, l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf), WECF France et WWF France s’associent pour demander le lancement d’une réforme structurelle de la politique de l’eau en France.

En effet, à rebours des préoccupations exprimées par les Français, l’agriculture intensive s’obstine dans des pratiques néfastes pour les ressources en eau : la limite en résidus de pesticides définie pour l’eau potable est ainsi dépassée dans les fleuves et les rivières de 53 % du territoire et dans près d’un tiers des nappes phréatiques, exposant 1,9 million de Français à une eau polluée. L’irrigation accapare en outre 80 % de la consommation nette estivale de l’eau, malgré la raréfaction de la ressource en eau et les restrictions d’eau prononcées cet été dans 84 départements.

Tags: , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)