SIVAL
Imprimer cet article

Les Parisculteurs dans 43 sites supplémentaires

à la une, Consommation, Production — Par le 9 novembre 2017 10 h 19 min

La Compagnie de Phalsbourg propose un toit-terrasse situé au-dessus de ses locaux place Vendôme. Le projet devra prendre en compte les propriétaires de cet immeuble prestigieux.
© Photo Xdr – Parisculteurs

Paris comptera en 2020 pas moins de 100 hectares de toits, de façades et de murs végétalisés dont un tiers sera consacré à l’agriculture. Pour la saison 2 des « Parisculteurs », appel à projets d’agriculture urbaine, 43 sites viennent d’être dévoilés, offrant une superficie totale de plus de 10 hectares.

Toits-terrasses, sous-sols, murs, boucle de retournement du métro, tunnel, ils sont particulièrement diversifiés et répartis sur l’ensemble du territoire parisien, mais aussi en Seine-Saint-Denis. Ils témoignent d’une mobilisation sans précédent des secteurs publics et privés avec 15 sites proposés par la Ville de Paris et 28 sites par des partenaires dont 3 proposés par les villes de Pantin et de Saint-Denis. Les futurs porteurs de projet pourront proposer des pépinières, des potagers, des vergers, selon différentes techniques. Avec cette saison 2, Paris continue de promouvoir une production agricole en circuits courts, connectée avec les agriculteurs franciliens, créatrice d’emplois et de lien social.

Pour rappel, en janvier 2016, la mairie de Paris a officiellement lancé les « Parisculteurs » : 144 projets ont été soumis à la ville de Paris, portant sur 32 sites pour une superficie totale de plus de 5 hectares. Les 32 sites permettront in fine la production de 500 tonnes de produits, dont 425 tonnes de fruits et légumes, 24 tonnes de champignons, 95 kg de miel, 30 000 fleurs ou encore 8 000 litres de bière.

Tags: ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)