Imprimer cet article

Cessez de brader votre production !

à la une, Production — Par le 29 septembre 2017 8 h 29 min


Ceci est un appel de l’UNPT à la responsabilité de certains producteurs de pommes de terre du marché du frais ! En 2017, comme tous les ans, vos pommes de terre ont de la valeur.

Les braderies actuelles en grande distribution proviennent de comportements irrationnels des acteurs de la GMS mais aussi d’offres de pommes de terre de producteurs et metteurs en marchés à des prix bradés. Or, la situation de cette campagne est totalement différente de 2014. Le rendement moyen est dans la moyenne décennale, avec de fortes disparités. L’augmentation des surfaces correspond à la forte hausse de la demande et des capacités industrielles en Europe. Et, à ce jour, la récolte n’est pas encore réalisée totalement, bien au contraire.

Arrêtez de casser le marché de la pomme de terre en l’état et d’alimenter la spirale à la baisse. En offrant à vil prix leurs pommes de terre, certains (heureusement très minoritaires) détruisent le travail de l’UNPT sur l’ensemble du volet économique défendu quotidiennement. Si des producteurs veulent écouler des pommes de terre en surplus sur leur exploitation ou ne trouvant pas de débouchés, actuellement, sur le marché, il est possible de les donner aux plus démunis, par exemple par l’intermédiaire de Solaal (pour rappel, le 20 septembre c’était la journée nationale du don agricole), ou de les valoriser pour l’alimentation animale, ou enfin pour produire de l’énergie par la méthanisation. Retirer cette fraction de production permettra d’équilibrer ponctuellement l’offre et la demande.

L’UNPT défend les promotions qui animent le marché, avec un prix équilibré permettant d’assurer la rémunération de la production et les différents frais de mise en marché, mais s’est toujours positionnée contre les braderies abusives et déloyales.

Pour s’informer au mieux des tendances de marché, les producteurs sont invités à consulter la lettre économique hebdomadaire de l’UNPT qui leur est réservée, ainsi que l’outil d’informations sur les prix développé il y a plusieurs mois par l’UNPT, Potatodata. En parallèle, l’UNPT sera très vigilante sur les relevés des prix en magasin, ainsi que sur des comportements déraisonnables de certains opérateurs et metteurs en marché, dans le cadre du respect des contrats ou de la valorisation des pommes de terre.

Tags: ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)