Imprimer cet article

Des robots dans les rayons des supermarchés

à la une, Innovation, International — Par le 25 août 2017 9 h 17 min
Le robot "Tally" ©Photo XDR

Le robot “Tally” ©Photo XDR

Ce robot s’appelle Tally et a commencé son stage de rentrée dans trois magasins de la chaîne de supermarché Schnucks à Saint-Louis, aux Etats-Unis, pour un programme pilote de six semaines. Il a pour objectif d’explorer les allées des magasins à la recherche des produits qui ne sont plus en stock dans les rayons et de s’assurer que les articles et les étiquettes de prix correspondent.

Inventé par la société Simbe Robotics, Tally a pour mission d’éviter aux employés des tâches fastidieuses et de leur laisser ainsi du temps pour se concentrer sur d’autres plus prioritaires. Le robot a déjà été utilisé dans d’autres enseignes dans le pays et Schnucks souhaite l’activer dans sa centaine de magasins dans les mois à venir. L’objectif n’est pas de remplacer les salariés selon Brad Bogolea, le PDG de Simbe : « Il faut encore des personnes pour commander les marchandises, les recevoir dans les entrepôts et finalement les stocker. Il n’y a pas de bras ou de jambes sur notre robot ! » Pourtant d’autres initiatives contredisent cette vision : Amazon, qui a annoncé le mois dernier l’acquisition de  Whole Foods, prévoit de réduire les emplois de caissières dans le cadre d’une stratégie globale pour automatiser les emplois et réduire les prix, a déclaré Bloomberg (un magasin pourrait fonctionner avec seulement trois employés). Un porte-parole d’Amazon a nié que les suppressions d’emplois étaient prévues chez Whole Foods. Walmart a également déposé un brevet pour utiliser des drones dans ses magasins, ce qui permettrait aux robots volants de transporter les articles des zones de stockage à des zones de livraisons situées dans le magasin selon le détail du brevet.

(Source : Sylvain Zaffaroni)

Tags: , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)