Imprimer cet article

Le retour de la tomate de pleine terre

à la une, Production — Par le 28 juillet 2017 9 h 00 min


Considérée naguère comme « la » solution, la culture hors sol de la tomate n’est plus tout à fait la voie unique. La montée d’une demande de proximité et de naturalité, associée à la sympathie récurrente pour la production « artisanale », de celle d’un produit plus gustatif, issu du terroir, a réhabilité, au cours des dernières années, les cultures de tomates sous abri en sol.

Le talent communicant de certains producteurs a fait le reste ! Ces cultures étaient très importantes en Provence, il y a encore une vingtaine d’années, mais elles tendaient à disparaître inexorablement. Les cultures en sol sous abri froid reviennent donc en force, pour répondre à une demande sociétale relayée dans tous les circuits de distribution, y compris celui des grandes surfaces alimentaires. S’agissant de la tomate, celle-ci se décline sur de très nombreux segments, notamment les segments dits traditionnels. Demandées par les consommateurs, les variétés traditionnelle, posaient de vrais problèmes agronomiques en production car peu adaptées aux enjeux technico-économiques actuels. Un gros travail est donc engagé par les semenciers pour résoudre l’équation complexe de préserver la typicité, notamment gustative de ces variétés tout en proposant une faisabilité agronomique minimale.

Fort de ses racines provençales, mais également d’un attachement dans la gustativité de ses obtentions, Gautier semences est particulièrement engagé sur cette voie. Le semencier avait déjà franchi une étape pour la Cœur de Bœuf en proposant sa variété Cauralina, dense et charnue. Il l’améliore cette année avec une évolution plus tolérante aux maladies et dotée d’un meilleur potentiel de rendement. De même, il décline les côtelées en rouge, jaune et noire avec respectivement Marbonne, Margold et Marnero. De type tomate « ananas », Margold associe résistances aux virus et un gustatif supérieur à celui des variétés population proposées par ailleurs, tout en restant conforme au type traditionnel. Pour le marché italien, trois nouvelles variétés de type « Aumonière » sont en cours de test. Valeur montante, la tomate rose rentre dans la gamme Gautier avec DP128, de saveur très douce, à la chair très fondante. Solidement positionné en tomate cerise avec la célèbre Picolo, Semences Gautier s’efforce d’en dupliquer le concept très gustatif sur d’autres formes et couleurs de la gamme cerise, qui réservent de belles surprises à la dégustation. A condition de respecter les protocoles de culture qui permettent leur meilleure expression gustative.

Tags: , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)