SIVAL
Imprimer cet article

Progression dans l’alimentaire et la proximité pour le groupe Casino

à la une, Distribution — Par le 12 mai 2017 9 h 00 min

Casino

Présentées de manière positive, les performances du distributeur au T1 2017 témoignent en creux de sa perte de pertinence dans le non alimentaire, notamment en hypermarché.

Les ventes du Groupe en France s’élèvent à 4 504 M€ au T1 2017, en croissance de 0,2 % en comparable, dont + 0,9 % en alimentaire. Les ventes en non alimentaire se maintiennent bien avec le textile chez Monoprix, mais elles souffrent directement de réductions de surfaces chez Géant.

Côté clientèle, le trafic global progresse de 1,1 %, porté par la fréquentation des supermarchés et autres enseignes urbaines. En organique, le chiffre d’affaires recule de 0,5% en raison des passages en franchise effectués en 2016 et des travaux de rénovation de magasins. Le Groupe gagne 0,1 point de part de marché sur la dernière période mesurée par Kantar. Monoprix voit sa fréquentation en hausse de 2,9 %, avec une forte dynamique des ventes alimentaires en ligne grâce à la livraison le jour même. 9 magasins ont été ouverts sur la période. La croissance de 1,9 % de supermarchés Casino est tirée par des ventes alimentaires en hausse de 2,4 % et une fréquentation en hausse de 0,1 point. Franprix voit ses ventes progresser de 1,4 % avec une hausse du trafic de 4,1 %, dopée par les rénovations de magasins : la totalité du parc intégré devrait être au concept « Mandarine » à la fin du S1 2017.

Quant aux franchisés de la proximité, ils voient leur part progresser de 52 à 58 % en 1 an suite aux cessions effectuées durant la période. Géant Casino voit son CA en comparable régresser de 1,9 % (comparé au T1 2016), malgré une croissance de 0,4 % des ventes alimentaires. La part de marché est stable. Les espaces Marché (frais) et Bio performent bien, de même d’ailleurs que le Drive, grâce à des services et un assortiment améliorés. A fin mars 2017, Géant compte 103 Drives accolés sur un total de 106 magasins intégrés en France. La dynamique est toujours très bonne chez Cdiscount qui se positionne comme le deuxième e-commerçant de France avec un CA de 770 M€ sur le T1, en hausse de 7,7 %. Le trafic connaît une croissance de 11,4 %, porté par la progression de 25 % des visites mobiles.

Tags: , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)