Imprimer cet article

Solarenn a toujours faim

à la une, Entreprise — Par le 19 avril 2017 11 h 21 min

Christophe Rousse, président de Solarenn © Photo xdr

En dépit d’une campagne 2016 « en demi-teinte » (dixit le président de la coopérative Christophe Rousse), la bretonne Solarenn (27 000 tonnes pour un chiffre d’affaires de 42 millions d’euros) veut poursuivre la diversification de son offre produits et de ses modes de production.

La coopérative de Saint-Armel (Ille-et-Vilaine) a vu son chiffre d’affaires gagner 10 % en 2016 grâce à l’augmentation, dans les mêmes proportions, de ses surfaces de production, à 60 hectares de serres. Une nouvelle productrice de fraises disposant de 8 000 mètres carrés de surfaces de production est également entrée dans la coopérative. Solarenn ne ralentit donc pas sa croissance. « Nos surfaces progressent de 10 % par an depuis cinq ans et la coopérative enregistre cette année 7 hectares de serres à tomates supplémentaires », se félicite Christophe Rousse. Si les trente adhérents de la coopérative font encore la part belle aux tomates grappes (58 % de l’offre), les petits fruits et les tomates anciennes (17 % de la production pour chaque segment), générateurs de plus de valeur ajoutée, progressent. En augmentation également, les différents conditionnements qui portent à soixante dix le nombre de références commercialisées par Solarenn. Ce qui a poussé la coopérative à investir l’an passé 1 million d’euros dans une nouvelle ligne de conditionnement d’unités de vente consommateurs, plus 300 000 euros cette année dans le post-conditionnement (palettisation).

Ligne_grappe_Solarenn
Solarenn dispose désormais de sept lignes de conditionnement, une par produit : cerises allongées, cœurs de pigeons, cerises rondes, cocktails, grappes, olivettes, rondes. Armée pour satisfaire une grande distribution toujours soucieuse de se distinguer de ses concurrents, Solarenn a la capacité de moduler le grammage des UVC et ainsi leur concocter du sur-mesure. L’an passé, elle a lancé son contenant dit « shaker » en 250 grammes pour les cerises rondes et les cerises allongées, fait évoluer en couleurs et formes les « petites couleurs » en barquette flowpack et vrac et choisi une variété de cerises grappes « encore plus gustatives ». Enfin, Solarenn a proposé des colis bois pour renforcer le caractère authentique de ses produits et introduit une nouvelle variété (Magnum) dans son offre de fraises. Cette année, la coopérative de l’Est-Bretagne prévoit d’augmenter sa production de fraises, laquelle devrait passer « de 70 à 100-120 tonnes avec l’installation d’un second producteur », indique le président de Solarenn. L’objectif stratégique des 50 millions d’euros de chiffre d’affaires pourrait être atteint d’ici à 2020.

Ligne_grappe_Solarenn_2
En parallèle, Solarenn se lance dans la production de mini-poivrons jaunes, verts et rouges qu’elle commercialisera en vrac de 3 kilos et UVC de 250 grammes. Il s’agit d’un test puisqu’un seul producteur s’en charge avec une mise en culture sur 3 000 à 4 000 mètres et une production prévue d’une vingtaine de tonnes. L’élargissement de la gamme de Solarenn s’effectue parallèlement aux travaux qu’elle et les autres structures de production de tomates conduisent pour réduire l’empreinte carbone des serres, grosses consommatrices d’énergie. Les serristes ont massivement investi dans la cogénération ces dernières années (60 % des surfaces de Solarenn en sont équipées) et «un producteur s’installera cette année en valorisant l’énergie d’un incinérateur», précise Christophe Rousse. Le pilotage plus fin de la production maraîchère sous serres épargnera aux producteurs les traitements phytosanitaires et inscrira encore plus les producteurs dans l’idée d’une agriculture raisonnée. Cela suffira-t-il à convaincre «ceux qui perçoivent mal la production de tomates sous serres ?», s’interroge Christophe Rousse. Pas sûr. C’est la raison pour laquelle des producteurs de Solarenn ouvriront leurs portes au public, en mai prochain.

Tags: , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)