Imprimer cet article

La confédération paysanne brigue la présidence de l’Observatoire des prix et des marges

à la une, Consommation — Par le 14 avril 2017 10 h 00 min

Le porte-parole de La Confédération paysanne, Laurent Pinatel, est candidat à la présidence de l’Observatoire de la formation des prix et des marges. © Capture vidéo Confédération paysanne

La Confédération paysanne via son porte-parole Laurent Pinatel, est candidate à la présidence de l’Observatoire de la formation des prix et des marges.

« Il est logique qu’un membre de la Conf’, le plus engagé dans ces luttes se présente à la Présidence de cette institution, dont la mission est d’éclairer les pouvoirs publics sur les différents coûts de production dans la filière alimentaire ». La candidature de L. Pinatel repose sur les revendications suivantes :

• Définir un prix de revient (prix de production et de distribution d’un bien de consommation) qui intègre la rémunération du paysan
• L’intégration de l’indexation du SMIC dans la définition du prix de revient
• Réelle transparence sur les marges (différence entre le prix de vente et le prix d’achat auprès du fournisseur)
• Garantir un prix minimum par volume
La confédération paysanne mets en avant la possibilité d’établir des références pour élaborer des mécanismes aptes à garantir un revenu aux paysans, et assurer la pérennité des différentes filières.

Tags: , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)