Imprimer cet article

AREFLH : soutenir l’OCM et la promotion des F&L

à la une, Filière — Par le 9 janvier 2017 8 h 00 min

© Photo Xdr

Sur invitation de M. Jean louis MOULON, Président du Collège des Producteurs de l’AREFLH (Assemblée des Régions d’Europe Fruitières, Légumières et Horticoles), plus de 20 représentants des AOP membres ont débattu fin 2016.

L’objet des débats portait sur les principaux challenges auxquels le secteur productif européen est confronté : le renforcement de l’organisation de la production pour faire contrepoids à la toute-puissance de la grande distribution organisée, la baisse de la consommation de fruits et légumes frais en Europe et la nécessité de développer des campagnes de promotion et de communication fortes, le défi de la compétitivité pour rivaliser avec la concurrence des pays tiers et l’innovation technique et technologique.
Les AOP ont réaffirmé leur attachement à l’Organisation Commune du Marché des Fruits et Légumes (OCM). Elle est un facteur de progrès sur le plan technique, de la préservation de l’environnement, de l’amélioration de la qualité et de la sécurité alimentaire ainsi que la concentration commerciale. « Il faut, tout à la fois, conserver cet outil et le dynamiser en renforçant les Organisations de Producteurs qui ont un poids économique important et qui intègrent toutes les fonctions de la production à la commercialisation. Il est important de permettre, en particulier, aux organisations transnationales de se développer. L’OCM doit être à la fois plus souple et mieux sécurisée ».
La consommation de fruits et légumes frais a baissé de 18% en 8 ans. Tout doit être mis en œuvre pour regagner des parts de consommation. Des campagnes de promotion fortes et permanentes doivent être soutenues par l’Union Européenne sur le marché intérieur. Le programme d’éducation alimentaire des fruits à l’école est à cet égard tout à fait exemplaire.
Il n’est plus à démontrer l’effet très bénéfique de la consommation des fruits et légumes pour la santé et pour la lutte contre l’obésité.
Mais le secteur doit aussi s’adapter aux nouvelles attentes des consommateurs sur le marché européen et sur les marchés mondiaux. Les producteurs attendent beaucoup du monde de la recherche pour mettre à leur disposition des techniques de production plus respectueuses de l’environnement, des modes de stockage qui permettent un maintien optimal de la qualité, de nouveaux packagings etc.
Mme Simona Caselli, Présidente de l’AREFLH a souligné le rôle crucial des fruits et légumes pour de nombreux territoires ruraux sur le plan de l’activité économique et de l’emploi. Elle a également positionné l’AREFLH comme une plateforme d’échanges d’expériences et de projets et a particulièrement insisté sur le besoin d’une politique puissante de promotion et sur la nécessité d’un rééquilibre de la chaîne de valeur dans le cadre d’un marché particulièrement volatil et confronté à des crises trop fréquentes.

Tags: , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)