SIVAL
Imprimer cet article

Les ports des Hauts-de-France affichent leur unité

à la une, Logistique — Par le 3 novembre 2016 9 h 06 min

Port Ouest de Dunkerque © Photo Port Autonome de Dunkerque

À l’occasion de la journée du réseau portuaire des Hauts-de-France, les acteurs du transport de marchandises et les gestionnaires d’infrastructures portuaires de la région ont affiché leur ambition partagée : devenir le hub logistique du Nord-Ouest de l’Europe.

La CCI de région Nord de France, la CCI Picardie et le Grand Port Maritime de Dunkerque ont décidé de réunir l’ensemble des acteurs portuaires de la région pour lancer une approche régionale nouvelle et forte sous la bannière « Ports des Hauts-de-France ». Trois engagements forts ressortent de cette stratégie : s’affirmer en tant que région logistique à l’échelle de l’Europe, tirer profit du Canal Seine Nord Europe et construire la mobilité durable des marchandises en Hauts-de-France.
Au cœur d’une boucle fluvio-maritime allant du Havre, en passant par Paris et Lille, jusqu’à Dunkerque, Gand, Zeebrugge ou Anvers, la région Les Hauts-de-France veut anticiper les évolutions à venir dans les secteurs du transport de marchandises et de la logistique. Différents projets tels que Calais Port 2015 ou le lancement de l’autoroute ferroviaire Atlantique vont en effet considérablement accroître le potentiel logistique de la région. Le Canal Seine-Nord Europe permettra, à l’horizon 2025, de relier les bassins fluviaux du nord de l’Europe à la région parisienne et au Havre.
Côté maritime, Dunkerque s’affiche comme le 3e port français, et le premier port pour les fruits, Boulogne confirme sa place de premier port de pêche et premier site d’activités pour les produits halieutiques, et Calais est axé sur le transit de passagers transmanche.
Côté intérieur, la région Hauts-de-France dispose d’un réseau d’infrastructures fluviales dense et connecté aux bassins fluviaux du Nord de l’Europe. L’entité « Ports de Lille » dispose à elle seule de 12 sites bi-modaux (fleuve/route) ou tri-modaux (fleuve/fer/route) principalement situés sur la métropole lilloise. Le Min de Lomme est partie prenante des développements effectués pour faire évoluer les transports de marchandises. Citons également le port de Valenciennes, le site Delta 3 et les ports de Béthune et de l’Oise.
Aujourd’hui, afin de tirer profit des changements que va connaître le monde du transport de marchandises, l’ensemble de ces acteurs souhaite passer à la vitesse supérieure en proposant une organisation nouvelle en mesure de faire des Hauts-de-France le hub logistique du Nord-Ouest de l’Europe.

Tags: , , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)