AOP abricot
Imprimer cet article

Brexit : quelles conséquences pour le commerce de F&L ?

à la une, International — Par le 29 juin 2016 9 h 30 min

© Photo Xdr

Les britanniques ont voté pour la sortie de l’Union Européenne à 51%. Si les premières conséquences financières ont été immédiates, celles sur le commerce ne seront réelles qu’à l’issue des négociations qui devraient durer environ 2 ans.

Actuellement le marché britannique est approvisionné par des fournisseurs issus de 120 pays. En 2015, plus de 5,6 Mt de f&l ont été importées pour une somme de 6,8 Mrd€, dont 2,9 Mt ont été importées de l’Union Européenne. Les premiers fournisseurs sont l’Espagne (1,4 Mt), les Pays-Bas (700 000 t), l’Afrique du Sud (350 000 t), le Costa Rica et la Colombie (environ 300 000 t chacun), mais aussi la république Dominicaine, la France, l’Allemagne, l’Irlande (200 000 t chacun).
En produit, la banane arrive en tête avec 1,1 Mt, suivie des pommes (450 000 t), les petits agrumes (300 000 t), les oranges (280 000 t), le raisin de table (280 000 t). Pour la France, pomme, choux-fleurs et carottes font partie des produits les plus exportés.
De nombreuses inconnues subsistent encore sur les évolutions à venir. L’écosse et l’Irlande du Nord ont affiché des velléités d’indépendance pour pouvoir rester dans l’Europe. Les négociations seront longues. En attendant ce sera business as usual ! Nous vous proposerons un article dédié à ce thème dans notre édition de septembre rubrique commerce international.

Source : Freshfel

Tags: , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)