SIVAL
Imprimer cet article

Marseille inaugure le Fresh Food Corridor

à la une, Logistique — Par le 27 avril 2016 8 h 47 min

© Photo : Port de Fos Marseille – Xdr

Fresh food Corridors est un projet pilote sur la période 2016‐2018 cofinancé par l’Union Européenne qui vise à mettre en place un corridor logistique de biens périssables depuis le bassin méditerranéen jusqu’aux marchés d’Europe centrale et du nord en favorisant le transport maritime et ferroviaire.

Ce projet s’inscrit pleinement dans les orientations européennes de développement des autoroutes de la mer et de coopération multimodale entre états membres et riverains de l’Union Européenne. Les objectifs poursuivis sont multiples : diminuer les délais d’acheminement de la marchandise, réduire les coûts de transport, réduire les émissions de CO2 et diminuer les goulets d’étranglements en Europe en favorisant le report modal.

Les ports de KOPER (Slovénie), VENISE (Italie) et FOS‐SUR‐MER (France) sont engagés dans le projet. La marchandise est expédiée depuis Israël jusqu’aux ports pilotes, puis acheminée par dessertes ferroviaires reefers (conçus pour le transport de marchandises sous température contrôlée) jusqu’aux marchés d’Europe centrale et du nord. Les conteneurs sont équipés de générateurs diesel portables GENSET, technologie utilisée pour le transport ferroviaire de conteneurs réfrigérés qui doivent être en permanence alimentés électriquement.
Le 12 avril, le premier navire du programme Fresh Food Corridor France a fait escale à Fos. Il s’agit du navire Asiatic king de la compagnie maritime Cosco qui sera traité sur le terminal de l’opérateur de manutention Seayard. Ce service est organisé par Lvanto commissionnaire de transport de l’exportateur israélien Mehadrin depuis le port d’Ashdod. Le premier train du projet pilote, opéré par Eurorail, a quitté Fos‐Sur‐Mer mercredi 13 avril avec 34 conteneurs reefers équipés de la technologie Genset en direction de Rotterdam, port d’éclatement des périssables du nord Europe, atteint 36h plus tard. Les inspections phytosanitaires seront réalisées à Fos en collaboration avec les services de l’Etat qui traiteront les conteneurs en temps masqué, entre le débarquement du navire et le départ programmé du train en soirée.
Véritable innovation dans la chaîne logistique du froid, le Fresh Food Corridor propose via Fos‐Sur‐mer un transit time de 7 jours seulement entre Israël et Rotterdam, soit un transit time réduit de moitié, qui permettra à la marchandise de gagner 7 jours de disponibilité sur le lieu de vente. Avec ce programme pilote, le port de Marseille Fos et ses partenaires du projet Fresh Food Corridor France confortent leur positon de gateway méditerranéen pour offrir à leurs clients exportateurs un service compétitif, fiable et durable, en adéquation avec leurs attentes en terme de transit time. Cette initiative conforte le port de Marseille Fos dans sa volonté de renforcer les conditions d’une multimodalité performante autour d’une offre de transport ferroviaire massifiée conformément aux orientations définies dans son projet stratégique 2014‐2018.

Tags: , , , , , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)