Imprimer cet article

Premier bilan annuel de Vivalya : croissance soutenue et nouvelles ambitions

à la une, Distribution — Par le 21 avril 2016 9 h 11 min

© Photo Vivalya – Xdr

Associant 23 chefs d’entreprise et riche de 83 dépôts, le réseau créé fin 2014 déclare pour son premier exercice un CA de 950 M€, dont 650 pour les fruits et légumes et 150 pour les produits de la mer.

Issus de divers groupements d’indépendants, les fondateurs de Vivalya ont choisi de tourner le dos à des impératifs de rentabilité à court terme et d’instaurer un modèle alternatif en phase avec les nouveaux modes de consommation. La coopérative s’est ainsi organisée autour d’une structure centrale relayée par un réseau dense de dépôts locaux afin d’approvisionner aisément ses clients, GMS, restauration collective ou commerciale, détaillants. Vivalya annonce pour 2016 de multiples innovations et actions de terrain. Elle mise notamment sur l’essor des « produits services » (prédécoupés, préemballés). Vivalya va mettre très prochainement à la disposition de ses adhérents sa nouvelle plateforme d’optimisation logistique (cross docking ou dosking). Celle-ci permettra de proposer une offre commerciale élargie évaluée au plus juste des besoins afin d’éviter gaspillages et surcoûts. Forte de sa démarche d’approvisionnement local « la vie a du goût », Vivalya va également déployer un site grand public dédié aux valeurs qu’elle prône : circuits courts, consommation locale, produits sains et de qualité. Une façon d’affirmer plus fort sa proximité avec le monde de la production française. Vivalya a contractualisé avec plus de 1 350 producteurs locaux.

Philippe Guyot, nouveau directeur général de Vivalya. © Photo Vivalya

Signalons aussi que Stéphane Corthier quitte Vivalya et cède la place à Philippe Guyot, ancien dirigeant du Groupe AFL (All Fresh Logistique), bien connu dans le milieu.
enfin, le réseau de distribution de fruits et légumes frais et de produits de la mer rejoint la procédure Fel’Partenariat® de certification portée par les trois familles des expéditeurs, des importateurs et des grossistes et vise ainsi à renforcer ses process dédiés à la sécurité sanitaire, en réponse à une demande croissante des consommateurs. Rappelons que cette action collective repose sur une convention entre les entreprises du secteur, leur syndicat professionnel (UNCGFL) et les pouvoirs publics (DGCCRF). La totalité des 67 entrepôts Fruits et Légumes du groupe Vivalya intègre la démarche.

Tags: , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)