Imprimer cet article

Groupe Casino : comment résister à une prophétie autoréalisatrice ?

à la une, Distribution — Par le 10 février 2016 9 h 04 min

CasinoLe distributeur stéphanois est depuis la mi-décembre sous la pression du cabinet Muddy Waters (le bien nommé : « Eaux troubles » en français !) qui met en doute la capacité du groupe à assumer son endettement sur fond de déprise économique en Amérique du Sud où il est très implanté.

L’agence de cotation Standard & Poor’s en a rajouté une couche le 18 janvier malgré l’annonce d’un plan de cession d’actifs pour 2 milliards d’euros, au risque que cette pression alourdisse effectivement le coût financier de la dette du distributeur et donne raison aux analystes qui l’on pris pour cible… Dans le même temps, le Groupe Casino annonce la poursuite de la croissance et du gain de parts de marché au quatrième trimestre 2015 et la bonne tenue du marché sud américain. En France, les ventes progressent de 2,7 % en organique sur le T4 : Géant progresse de 3 % et gagne 0,1 point de part de marché. Leader Price progresse de 7,5 % en organique, Monoprix gagne 2,8 % malgré les suites des attentats de novembre et la Proximité est en hausse de 6,1 %, grâce notamment à la bonne performance des Leader Price Express. Si la croissance organique de Franprix reste négative du fait des rénovations en cours et des cessions demandées par l’Autorité de la Concurrence, le nouveau concept Mandarine rencontre un vrai succès commercial avec une nette progression de la fréquentation des magasins rénovés. Sur l’ensemble de l’année 2015, le chiffre d’affaires annuel du Groupe Casino s’établit à 46,1 Md €, en croissance organique de 0,3 %. Le redressement est particulièrement sensible en France, avec augmentation du chiffre d’affaires et des gains de parts de marché. Groupe Casino anticipe pour 2016 la poursuite du redressement enclenché au 2ème semestre 2015. « Le positionnement prix compétitif des hypermarchés et magasins discount est un moteur de croissance des volumes. Les accords de partenariat aux achats vont également bénéficier aux performances du Groupe en 2016. Le Groupe a ainsi une bonne visibilité sur la rentabilité en France », indique le communiqué financier du 14 janvier 2016. JH

Tags: , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)