AOP abricot
Imprimer cet article

Les industriels français du jus de fruits sous pression

à la une, Marchés, Organisation — Par le 5 février 2016 9 h 52 min


Flambée du coût des matières premières, dépréciation de l’euro face au dollar et guerre des prix entre distributeurs : l’année 2016 s’annonce mal pour l’équilibre économique des fabricants français de jus de fruits.

Alors qu’en 2015 ils tiraient déjà la sonnette d’alarme face à la hausse vertigineuse du prix de leurs matières premières – qui représente de 60 à 80% du coût d’un jus de fruits -, la situation continue de se dégrader. De nouvelles tensions viennent s’ajouter à celles déjà observées en 2015. Elles concernent notamment les oranges d’Espagne, avec une hausse du prix des jus achetés par les industriels de l’ordre +30 %, ce qui entraîne des difficultés d’approvisionnement sur ce marché.
La situation des jus d’oranges, qui représentent près d’1 jus de fruits sur 2 vendu en magasin, est aujourd’hui similaire à ce que connaissent déjà la majorité des autres jus. En effet, entre 2014 et 2015, le coût des concentrés d’ananas a été multiplié par 4, celui des framboises a doublé, celui des fruits de la passion a bondi de +60 %, les concentrés de mangues ont augmenté de +20% à +50%, la pomme a connu une hausse de +20 %…

Par ailleurs, en parallèle de cette hausse du prix des matières premières, le marché des jus de fruits est également toujours déstabilisé par la baisse de l’euro face au dollar, qui renchérit mécaniquement le coût des matières premières achetées sur les marchés internationaux. En effet, alors que les négociations commerciales se situaient sur la base d’1 euro pour 1,25 $ à 1,35 $ début 2014, elles se situent en ce début d’année sur la base d’1 euro pour 1,09 $. Cette baisse représente une dépréciation de la monnaie européenne de 25 %, et renchérit en conséquence le prix de toutes les matières premières dans les mêmes proportions.
Les distributeurs refusent généralement les hausses présentées, menaçant les industriels de réduction de courant d’affaires, voire même de déréférencement dans certains cas.
(source UNIJUS)

Tags: , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)