Imprimer cet article

Chambre agriculture du Vaucluse 2016 : une année riche de projets

à la une, Politique — Par le 13 janvier 2016 9 h 45 min

De gauche à droite : Christian Gely, premier vice président, Sophie vache, secrétaire général, André Bernard, président, Christophe Charrensol, vice président et président de Groupama Vaucluse et André Serri, vice président. © Photo Xdr

Lors de ses vœux à la presse, les représentants de la chambre d’agriculture ont fait part de nombreux projet dont la mise en place de casiers de distribution et la création d’un salon agricole, et sont revenus sur les dossiers sensibles.

Après des années difficiles au niveau prévision budgétaire, les chambres d’agricultures bénéficient d’une meilleure visibilité. Les structures départementales sont confortées dans leurs rôles et missions d’accompagnement des acteurs économiques. Dans une volonté de rationaliser les coûts, un certain nombre de services seront mutualisés au niveau régional : ressources humaines, achats, finances, communication et journaux agricoles.
Côté projet, les ambitions ne manquent pas avec d’une part la mise en place d’un salon qui se tiendrait début décembre sur quatre jours, les années paires, en alternance avec le Sitevi et Tech’n’Bio qui ont lieu les années impaires. Ce salon pourrait en quatre jour avoir une partie très professionnelle ouverte sur les nouvelles technologies, l’impact du climat sur les méthodes de production, et une partie plus ouverte pour mettre en avant les produits de terroir de qualité, les métiers et la formation agricole et alimentaire, mais aussi les aspects nutrition et santé.
Autre projet en cours, l’installation de casier réfrigérée proposant des produits de proximité. Installés sur des points névralgiques de passage (Gare TGV, parkings de l’île Piot et des Italiens, Agroparc), ils proposeront un assortiment de produits que les consommateurs pourront venir retirer après les avoir réservés sur internet, ou acheter directement sur place. 192 casiers devraient être installés et seront disponible 24h/24, 7j/7.

La situation particulièrement difficile de l’hiver a également été soulignée, les méventes dues à l’hiver très doux entrainant des perturbations importantes dans des exploitations déjà très fragilisées, notamment par la campagne melon de l’été 2015. L’effet ricochet de l’embargo russe sur la Turquie est également un sujet d’inquiétude. Au niveau comptable, certaines aides de la PAC ont déjà été comptabilisées dans les revenus agricoles alors qu’elles n’ont pas encore été notifiées aux agriculteurs… Enfin, la redevance pollution diffuse liée à Écophyto3 alourdira encore les charges, dans le pays d’Europe où le plus de molécules et donc de produits de protection des plantes ont été supprimées.
cerise
Concernant le diméthoate, les producteurs de cerise sont suspendus aux décisions qui seront prises dans les prochains jours et qui pourraient conduire à l’arrêt de cette production. (cf news dédiée). Enfin, dans quelques jours vous pourrez découvrir le tout nouveau site internet de la chambre d’agriculture régionale (www.chambre-agriculture84.fr)

Nous reviendrons sur ces différents sujets lors de notre prochaine édition.

Tags: , , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)