Imprimer cet article

Banane : avancées sur la Cirad 925

à la une, Recherche & développement — Par le 19 décembre 2014 9 h 03 min


Le potentiel de la cirad925 est évalué depuis 2010 en filière afin de connaître les points forts et les faiblesses de cet hybride. Des tests d’évaluation hédonique réalisés en laboratoires et lors d’événements où la BGM était affichée (Salon International de l’Agriculture à Paris en 2013 et 2014, Salon de l’agriculture en Martinique en 2013) ont permis de mettre en évidence que la cirad925 était appréciée par les consommateurs.

En 2013, la filière Banane de Guadeloupe et Martinique (BGM) s’est dotée d’une petite chambre de mûrissage expérimentale au sein de la mûrisserie Fruidor-Rungis grâce notamment au financement Interreg IV. Dédiée aux essais post-récolte sur les variétés hybrides, notamment la cirad925, cet outil a permis d’évaluer le comportement de cette nouvelle banane et de proposer des méthodes d’amélioration de sa qualité. En effet, différents désordres physiologiques propres à cette variété ont été mis en évidence et des solutions techniques, en collaboration avec le Cirad, ont été proposées. Aujourd’hui, la frisure, résultante d’un stress au froid au cours du transport, est supprimée grâce à une température plus élevée dans le conteneur (15°C au lieu de 13°C), sans risque de mûrs d’arrivage. Une densité de perforation plus élevée des polybags permet de s’affranchir des éclatements et le reconditionnement en flow-pack limite en brunissement en assurant une protection du fruit tout en permettant de faire passer une information aux consommateurs. Une simulation du comportement de la cirad925 à l’étal et chez le consommateur a été réalisée dans l’enceinte climatique du CTIFL à Rungis. Un gradient d’humidité via des nébulisateurs et différents conditionnements ont été testés, afin d’observer l’évolution des fruits dans plusieurs conditions et de proposer différentes techniques améliorant la qualité. Actuellement, la phase expérimentale se poursuit, des tests sont encore nécessaires avant d’envisager une commercialisation à grande échelle.
Source :
Sophie Benoit, Chargée d’études post-récolte

Tags: , , , , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)