Imprimer cet article

Congrès chou-fleur à Saint-Pol-de-Léon

à la une, Production — Par le 16 décembre 2014 14 h 56 min


Après Bruges en 2011, le gratin du chou-fleur s’est retrouvé cette fois dans la capitale léonarde pour 2 jours d’un colloque organisé conjointement par le Cerafel et le Ctifl.

Le colloque international a rassemblé dans le magnifique amphithéâtre de la Sica de Saint-Pol près de 280 personnes, venues de 8 pays, producteurs pour la plupart comme la Belgique, l’Italie ou l’Espagne. Le programme a permis de faire le point sur le marché européen du chou-fleur et sur les contraintes techniques de production en matière de fertilisation ou de protection phytosanitaire. Mais ce fut aussi l’occasion de faire se retrouver les partenaires belges de l’AOP Cerafel, engagés dans la synchronisation des marchés au cadran. D’ailleurs, l’assistance comprenait de nombreux producteurs qui ont pu ainsi suivre les mises au point techniques et économiques.
Le tour d’horizon de la production européenne de chou-fleur aura mis en évidence la place de leader de la production française (350 000 t) devant l’Italie (275 000 t et la Pologne (232 000 t). Les pays du Sud (Espagne et Italie en tête) sont producteurs de choux-fleurs d’automne et d’hiver quand des pays comme la Pologne et l’Allemagne produisent exclusivement du chou-fleur de printemps et d’été. La France est dans une position intermédiaire avec les deux types de chou-fleur. La production nationale est largement concentrée en Bretagne (83 % des volumes), et bien présente autour de zone de Saint-Pol-de Léon. La production bretonne de choux-fleurs d’hiver est très majoritairement (60 %) destinée à l’export, avec comme 1er client l’Allemagne, amateur de gros calibres. À l’inverse, les choux-fleurs d’été sont destinés en majorité au marché intérieur. Tous pays confondus, la production est plutôt en baisse avec des consommateurs plutôt âgés. Les perspectives de développement pourraient venir de l’élargissement du marché au-delà des clients traditionnels, en ciblant par exemple les pays de l’Est. Restera à régler les problèmes de logistique d’un produit très météo-sensible. Rémi Mer

Tags: , , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)