Imprimer cet article

L’Europe ne manquera pas de pommes

à la une, Marchés, Production — Par le 25 août 2014 7 h 00 min


La 38ème édition du congrès Prognosfruit qui s’est tenue au début du mois d’août à Istanbul, a confirmé de bons paramètres de récolte. Mais c’est l’écoulement de la production, que se soit sur le marché intérieur, à l’export ou vers l’industrie qui inquiète la profession et déterminera le niveau de la valorisation du cru 2014.

Les prévisions de récolte en pommes pour la campagne 2014-2015 ont été estimées lors du congrès Prognosfruit, à 11,8 Mt à l’échelon européen. La production serait d’un bon niveau et d’un bon calibre dans la plupart des pays européens. Elle pourrait ainsi égaler la forte récolte engrangée en 2012, sans toutefois atteindre les niveaux record de 2009 ou 2010. Les pays du nord de l’Europe que ce soit l’Allemagne, le Royaume-Uni ou dans une moindre mesure le Benelux, reviennent en force après le déficit enregistré l’an dernier. La récolte pourrait même atteindre un niveau record en Italie tandis que les autres pays d’Europe du Sud, y compris la France annoncent plutôt un petit recul. La production devrait également être abondante en Europe de l’Est, avec probablement un nouveau record pour la Pologne, la Hongrie et l’Ukraine. De même, la Biélorussie (160 000 t) et la Russie (1,7 Mt) annoncent de forts niveaux de récolte. En revanche, les prévisions de récoltes sont un peu plus mitigées en poires même si les conditions climatiques ont été bonnes lors de la floraison et de la nouaison dans la plupart des pays, à l’exception toutefois de l’Italie. Le potentiel est notamment un peu réduit dans les pays d’Europe du sud, après une année 2013 très chargée en fruits. L’Italie et le Portugal, bien que sur des niveaux de production comparables aux années antérieure seront loin d’exprimer leur plein potentiel (966 000 t pour l’Italie et 210 000 t pour le Portugal en 2011). Cette baisse s’explique par un potentiel tronqué pour certaines variétés en Italie (Kaiser, Santa-Maria et Comice) et une floraison trop courte au Portugal. La production continue de baisser en France. En revanche, elle est toujours croissante en Europe du Nord avec le développement des surfaces, avec sans doute un niveau de production record en Belgique et aux Pays-Bas, bien que ces pays aient été affectés par les orages de grêle du mois de juin. Le calibre devrait également être en hausse par rapport à l’an dernier.
Aussi, si le potentiel est au rendez-vous, ce sont les débouchés qui risquent de faire un peu défaut. Les productions européennes devront, en effet, se frayer un chemin jusque dans le panier déjà bien encombré de la ménagère.
-> SUITE DE CET ARTICLE DANS NOTRE EDITION DE SEPTEMBRE

POMMES
Prévisions de récolte (milliers de tonnes)

Pommes

2014

A/A-1

A/moy 3ans

Autriche

188

21%

10%

Belgique

301

37%

21%

Danemark

24

4%

18%

France

1487

-6%

0%

Allemagne

1036

29%

14%

Grèce

231

-2%

-11%

Italie

2388

13%

13%

Pays-Bas

350

11%

4%

Portugal

264

-7%

3%

Espagne

446

-4%

-2%

Suède

16

-6%

0%

Royaume-Uni

225

10%

14%

Sous total UE Ouest

6 956

8%

7%

Hongrie

780

33%

43%

Pologne

3540

12%

24%

Roumanie

285

-22%

-24%

Sous total UE Est

4 935

10%

20%

TOTAL UE

11 893

9%

12%

Source WAPA

POIRES
Prévisions de récolte (milliers de tonnes)

Poires

2014

A/A-1

A/moy 3ans

Belgique

340

8%

21%

Danemark

6

0%

13%

France

135

-14%

-11%

Allemagne

30

-12%

-22%

Grèce

35

9%

-5%

Italie

707

-3%

-8%

Pays-Bas

336

3%

17%

Portugal

176

9%

8%

Espagne

371

-8%

-9%

Suède

1

0%

-25%

Royaume-Uni

24

-8%

-13%

Sous total UE Ouest

2 161

-1%

0%

Sous total UE Est

111

-20%

-7%

TOTAL

2 272

-2%

-1%

Tags: , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)