Imprimer cet article

Campagne melon : L’AIM et Légumes de France s’insurgent contre une tentative de déstabilisation du marché

à la une, Distribution — Par le 29 juillet 2014 7 h 11 min


Alors que l’offre est plutôt réduite et la qualité très favorable, l’interprofession de mise en marché accuse la distribution et notamment le groupe Carrefour de vouloir fausser la relation offre/demande.

Le communiqué accusateur cosigné par Légumes de France et l’Association Interprofessionnelle (AIM) Melon en date du 26 juillet dénonce en effet les méthodes de certains distributeurs « prêts à tout pour asseoir leur propre « image prix » auprès des consommateurs, quitte à devoir manipuler ouvertement le marché en sacrifiant sur l’autel de la rentabilité les petits producteurs de melons, nombreuses victimes collatérales de ces agissements ». L’AIM, qui représente 65 % de la production hexagonale de melons, explicite notamment la recette du « déstabilisé de melon » qui permet de d’obtenir de fournisseurs rendus dépendants des prix défiant toute concurrence tout en jouant les sauveurs… Si le procédé est véridique, il ne semble pas vraiment reluisant pour ses auteurs. L’AIM dénonce par conséquent « ces pratiques commerciales qui tiennent plus de l’enterrement de la production française que de son soutien, contrairement à ce que prétend l’enseigne Carrefour ». Elle entend donc saisir la DGCCRF en réponse à tout abus de position dominante et/ou toute autre action déstabilisante du marché aboutissant à la dégradation du revenu et des producteurs et expéditeurs de melons de France.

Tags: , , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)