Imprimer cet article

Campagne pommes 2013/2014 : de bons fondamentaux de marché

à la une, Marchés, Production — Par le 22 août 2013 8 h 15 min

Avec une hausse de production de pomme européenne annoncée de 7 % par rapport à une récolte 2012 très déficitaire, les observateurs anticipent un marché européen très équilibré pour la prochaine campagne.

La nouvelle saison devrait démarrer dans des conditions très favorables, avec peu de reliquats de l’hémisphère sud et des frigos européens vides. Le marché français aura d’ailleurs été notoirement sous approvisionné cet été. Du coup, l’écueil à éviter est une récolte prématurée des variétés précoces et le président de l’ANPP, Daniel Sauvaitre, a invité chacun à la retenue afin de ne pas disqualifier le produit en début de saison : il est fondamental de bien respecter les critères de maturité à la récolte. Si Prognosfruit annonce une récolte européenne de pommes en hausse de 7 %, celle-ci doit être largement attribuée à la Pologne dont la production atteindrait les 3,2 MT, un record, mais les volumes commercialisables, en frais ou pour l’industrie, ne suivront pas. La production allemande est en recul de 17 % à 802 000 tonnes et la récolte italienne remonte de 11 % à 2 148 000 t, ce qui se situe dans la moyenne, sans plus. La récolte française remonterait à 1,5 MT, après un point très bas à 1,17 MT l’an dernier. On est encore loin de 2 MT ou plus observées voici une dizaine d’années ! Par contre, les opérateurs français seront plus à l’aise pour servir leurs clients jusqu’en fin de saison. Sur le plan qualitatif, les conditions météo très chaudes de cet été n’ont jusqu’ici pas vraiment favorisé la coloration : des nuits plus fraîches avant la récolte seront les bienvenues ! Côté calibre, le retard actuel est à mettre en relation avec le retard de 10 à 15 jours contracté ce printemps et jamais rattrapé depuis. Ce retard concerne les précoces bien plus que les pommes de saison, moyennant quoi le délai effectif disponible pour la récolte sera probablement écourté. Au total, si la production européenne est en hausse, celle-ci devrait être absorbée pour une large part par l’industrie. On peut donc anticiper un marché du frais très équilibré au niveau européen.

Tags: , , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)