Imprimer cet article

Maladies de quarantaine sur pomme de terre : déclarer pour être indemnisé

Production, Protection des cultures — Par le 23 avril 2013 8 h 44 min

L’UNPT invite les producteurs à déclarer leurs cultures avant le 30 juin afin de pouvoir être indemnisés en cas de découverte de parasites de quarantaine (Ralstonia, Clavibacter) sur leur exploitation.

Ces deux maladies sont responsables respectivement de la pourriture brune et de la pourriture annulaire. Le CNIPT et le GIPT ont signé en 2003 une convention relative à la solidarité professionnelle en matière sanitaire qui permet, avec le concours de l’Etat, d’indemniser les producteurs et les entreprises victimes  de ces maladies. Seule une déclaration précoce d’infestation permet de juguler ces maladies et de maintenir une situation saine en France. Mais une telle déclaration n’est possible que si une indemnisation des pertes subies est prévue, compte tenu des conséquences dramatiques qu’elles peuvent entraîner pour un producteur ou une entreprise. Sont éligibles au mécanisme les producteurs, négociants, coopératives et industriels cotisant auprès du CNIPT ou du GIPT, à condition que le producteur ait déclaré ses surfaces avant le 30 juin 2013. Tous les renseignements sur la convention d’indemnisation de maladies de quarantaine, et le formulaire à télécharger et à compléter, sont disponibles sur le site de l’UNPT www.producteursdepommesdeterre.org ou par téléphone au 01 44 69 42 40.

Tags: , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)