Imprimer cet article

Sirha : les fruits et légumes se défendent

à la une, Evénement — Par le 31 janvier 2013 9 h 00 min

Le Salon international de la Restauration reste celui de tous les superlatifs relatifs à la gastronomie et Lyon peut plus que jamais revendiquer à juste titre son statut de capitale mondiale.

L’affluence au Sirha continue à battre des records qui en rend les accès difficiles notamment le lundi, malgré les efforts déployés par les organisateurs. La faible présence chronique des opérateurs de la filière F&L au Sirha se concentre de manière récurrente autour des participations très actives des trois grands réseaux de grossistes hexagonaux, Creno, Hexagro, Pomona, qui ont coutume d’y montrer leurs muscles de manière assez convaincante, avec une mention tout particulière pour le dernier qui avait notamment renouvelé sa présence par affichage en façade de l’entrée principale du salon et qui déployait une surface au sol plus que respectable. Une mention particulière au marché de gros de Lyon Corbas et à son équipe très tonique tirée par le président Christian Berthe : celui-ci poursuit un travail acharné sur le terrain politique, institutionnel et sociétal pour conférer au métier de grossiste F&L une image positive, conforme à sa réalité. Le marché de gros de Lyon Corbas est sur tous les terrains ou presque et se donne les moyens de peser sur des décisions en faveur de la consommation et de la filière F&L frais. Ici, Lyon joue un rôle de véritable laboratoire national et il serait heureux de voir une telle dynamique se déployer partout en France. La Fédération des marchés de gros pourrait naturellement s’inspirer de l’exemple lyonnais. On peut d’ailleurs s’étonner que seul Lyon-Corbas soit présent au Sirha, s’agissant d’un salon d’envergure nationale et internationale où les grands réseaux GASC F&L sont présents. La présence de la FFMIN au Salon des Maires est un bon début… mais insuffisant. Signalons également le travail entamé par le marché de gros de Lyon auprès des détaillants afin de donner une nouvelle dimension et de nouvelles ambitions à la relation client fournisseur, alors que les grandes enseignes de distribution sont sur tous les fronts, des points de vente de proximité comme du Drive… Ne pas agir face à ces mutations du commerce serait suicidaire. Face au stand de Lyon Corbas, Interfel déployait un double stand, avec notamment un espace dégustation et consultation de diététicienne très apprécié. Enfin, le Sirha regorge de stands, parfois modestes, où l’esprit curieux aura pu découvrir des réponses intéressantes à l’évolution de mode de vie de nos contemporains, qui chahute de plus en plus la consommation de fruits et légumes bruts. Ainsi, 5 maraîchers lyonnais se sont associés pour créer “Nos belle récoltes” et proposer des légumes crus de saison prêts à l’emploi conditionnés sous vide avec une DLC d’une semaine à 4°C maximum. Une initiative qui a déjà séduit GMS locales, restaurateurs et cuisines centrales. Nous y reviendrons ! Chez Martinet, spécialiste de l’alimentation snacking, on remarquait le déploiement de nouvelles gammes de smoothies de légumes (carotte, tomate, multi-légumes) ou de Green Tea, boisson désaltérante, dont sucres et arômes viennent strictement des différents fruits affichés. Dans les deux cas, des solutions pour réintroduire légumes et fruits dans le mode d’alimentation de plus en plus ambulatoire de nos contemporains.

Tags: , , , , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)