Imprimer cet article

FRUIT LOGISTICA Innovation Award 2013

à la une, Recherche & développement — Par le 28 décembre 2012 9 h 51 min

© Le kiwi Nergi, seul représentant français dans le concours/ Photo Xdr

Parmi les 10 innovations présentées cette année, seules 5 concernent un produit plus ou moins destiné directement au consommateur. Deux obtentions variétales en maraîchage et arboriculture, une campagne de communication, une solution de traitement des déchets organiques,  un système d’éclairage pour du city-farming et une installation de mise en sachet complètent la liste des concurrents.

Le Fruit Logistica Innovation Award sera de nouveau décerné à l’issue du salon. Ce prix vise à récompenser les innovations qui marquent une véritable révolution pour la filière fruits et légumes. Les 10 meilleures innovations sélectionnées par le jury seront présentées sur une surface d’exposition spécialement aménagée à cet effet et soumises au vote du public les deux premiers jours du salon. Plus de 55 000 visiteurs professionnels en provenance de 130 pays environ sont attendus à la Fruit Logistica 2013.
Élément étonnant, seul un semencier est en lice cette année, alors qu’ils sont souvent au moins 2 ou 3 à concourir… et à gagner ! On se souvient de Salanova, d’Intense, de Bimi… Autant de produits présentés à Berlin et dont on parle encore. L’innovation variétale concerne cette année un mélange de chou de Bruxelles et de chou de Milan, présenté par le semencier britannique Tozer Seeds Ltd. Un obtenteur israélien propose lui des abricots de différentes couleurs très sucrés et juteux (Ben-Dor Fruits and Nurseries Ltd).
Du côté des produits on trouve des mélanges de champignons avec des recettes (Banken Champignons BV, Pays-Bas), des Salsifis et Navets – épluchés et prêts à être cuisinés (Behr AG, Allemagne), des quartiers de pommes spécialement séchés et coupés en forme de bateau (Elbe-Obst Fruchtverarbeitung mbH) et… Nergi le mini kiwi dont nous avons déjà beaucoup parlé dans les pages de végétable. Cette petite baie sucrée avec la pulpe verte d’un kiwi est proposée par Sofruileg France. Son goût très agréable et surtout sa très grande facilité de consommation devraient en faire un incontournable du rayon f&l.
On retrouvera ensuite une installation de mise en sachet flexible et réglable, proposée par Abracad Technoworks BV, Pays-Bas.
GreenWatt SA, fait également partie des 10 finalistes sélectionnés. Cette industrie qui propose de traiter les déchets organiques et de les transformer en énergie offre une solution intéressante pour la filière qui sera de plus en plus concernée par l’obligation de trier ses déchets. Des structures ont déjà été installées dans les secteurs du melon et de l’endive. Autre projet proposé par Staay Food Group aux Pays-Bas : “City-Farming” – Des produits cultivés en 35 jours à l’aide d’un éclairage DEL tout en respectant la sécurité alimentaire.
Enfin, dernier concurrent : la campagne d’information et de promotion des ventes des fruits et légumes frais en Allemagne parrainée par l’UE pendant trois ans (2012-2014).
Sans être chauvin, le petit kiwi français a toutes ses chances…

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)