Imprimer cet article

Accord UE/Maroc : désarroi de la production française et espagnole

à la une, International, Politique — Par le 17 février 2012 10 h 01 min

Agadir

Le Parlement européen a approuvé le jeudi 16 février le projet d’accord commercial de libre-change de produits agricoles entre l’UE et le Maroc.

L’accord prévoit un accroissement des contingents d’importation pour 6 produits sensibles, les tomates, courgettes, concombres, ail, agrumes et fraises. Légumes de France, Fepex (fédération des exportateurs de fruits et légumes espagnols), le Copa-Cogeca (agriculteur et coopératives agricoles européennes), déplorent à l’unanimité ce vote (369 pour, 225 contre, 3 absentions) dont les conséquences, selon Fepex devraient aggraver la crise et les pertes d’emploi en Espagne : la valeur de la production de fruits et légumes espagnole a chuté de 10 % en 2011 à 13,6 milliards d’euros.. Pour Fepex, la priorité va être désormais de mettre en œuvre les changements de structures et de modèle de production que la nouvelle situation induit. L’amélioration de l’efficience énergétique par la cogénération, l’intégration du régime de paiement direct par les fruits et légumes, la mise en oeuvre d’outils de gestion de crise et la réforme du système des prix d’entrée seront des éléments déterminants pour l’avenir, estime Fepex. Légumes de France demande de nouveaux moyens d’innovation et d’investissement pour les entreprises ou des aides à la cessation d’activité, un contrôle resserré des conditions de production et des normes sanitaires, phytosanitaires et environnementales, ainsi qu’un suivi régulier des échanges permettant un contrôle effectif des volumes et des conditions tarifaires.

Tags: , , , , , , , , , , ,

Aucun Commentaire

    Laisser un commentaire


    Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)