Imprimer cet article

Courgette marocaine : La récolte reste au champ

à la une, International, Production — Par le 30 décembre 2011 12 h 44 min

Les surfaces de courgettes destinées à l’exportation sont en très net recul cette année sur Agadir. Par rapport à la campagne passée, elles sont en baisse de 700 ha et ne représentent plus que 2 000 ha cette année.

Deux variétés occupent l’essentiels de ces surfaces : Naxos de Syngenta (45 % de parts de marché), et Milenio de Fito Semillas (32 %). Toutes deux correspondent aux standards attendus sur les marchés exports : fruits cylindriques de couleur vert foncé et brillants. Les cultures de courgettes rondes sont en net déclin. Il y a 2 ou 3 ans, elles représentaient encore près de 350 ha, aujourd’hui elles occupent moins de 50 ha.
Les premières ventes à l’exportation ont démarré dès le mois d’octobre sur une base de prix très correcte pour le producteur (entre 0,70 et 1€/kg). Mais rapidement, dès la mi-novembre, les cours ont chuté au point que d’importants volumes ont été détruits au champ en cette fin d’année 2011. Malgré des températures fraîches (minimum entre 5 et 8°C) qui ont freiné la production, et une forte diminution des surfaces, le marché export n’a pas réussi à valoriser une offre marocaine en net recul par rapport à l’an dernier. Les statistiques de l’Eacce arrêtées à la date du 25 décembre estiment à 9 900 tonnes le volume de courgettes exportées en ce début de campagne, contre 13 000 tonnes l’an dernier sur la même période. Rappelons que le Maroc a exporté 42 480 tonnes de courgettes en 2010/11, contre 34 780 tonnes la saison précédente.

Tags: , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)