Imprimer cet article

Un world café pour la RHD

à la une, Consommation, Filière — Par le 17 novembre 2011 18 h 27 min

Dans l’idée de proposer des cantines aux approvisionnements plus responsables, la Fondation pour la Nature et l’Homme et le Comité de Coordination des Collectivités inaugurent aujourd’hui à Nantes un nouveau concept de rencontres entre les acteurs du secteur. Les fruits et légumes frais étaient de la partie.

Jeudi 17 novembre, à l’initiative de la Fondation pour la Nature et l’Homme (créée par Nicolas Hulot) et du Comité de Coordination des Collectivités (association représentant les 42000 restaurants de collectivité en gestion directe), de nombreux acteurs de la restauration collective en Pays de Loire se sont rassemblés à Nantes, pour un World Café1. De l’agriculteur à l’acheteur, en passant par le grossiste, le transformateur, le cuisinier et l’élus, sans oublier les représentants des interprofessions du bétail et des viandes (INTERBEV), de la Volaille (SYNALAF), des fruits et légumes (INTERFEL), et les groupements de l’Agriculture Biologique et des Civam… tous ont planché durant une journée pour identifier des voies d’amélioration pour un approvisionnement plus qualitatif, de proximité et de saison, par les restaurants de collectivité de la région.
C’est dans cet esprit que la FNH et le CCC, activement engagés pour faire émerger une dynamique de structuration des filières de qualité, et ainsi contribuer à rendre plus aisé à l’ensemble des professionnels l’accès à une restauration collective plus responsable ont organisé ces rencontres d’un nouveau genre. Ce projet commun poursuit 3 objectifs : créer le dialogue entre les acteurs pour un approvisionnement responsable en restauration collective ; faire émerger au niveau local une dynamique partagée entre tous les maillons de la chaîne alimentaire (du producteur au consommateur) pour structurer les filières et enfin, rassembler les conclusions de ces travaux (mis en avant des points d’avancées et de blocages, des freins et des leviers d’action) et enfin, identifier, à partir de l’ensemble des rencontres, des points communs pouvant aboutir à des propositions structurantes à porter au niveau national auprès des pouvoirs publics. La FNH et le CCC souhaitent mettre en lumière les besoins territoriaux et ainsi favoriser le changement d’échelle et la démultiplication de la restauration collective responsable. Cette action vise à lever les freins qui existent encore entre le « théorie » et la « pratique ». www.ccc-france.fr  www.fnh.org

1 : Importée des États-Unis, cette méthode d’intelligence collective vise à contourner les craintes et partis pris en regroupant les personnes par groupes de 3 ou 4 dans une atmosphère conviviale et dépassionnée, pour échanger sur une question précise pendant 10-15 min. À l’issue du temps imparti, les personnes changent de table et poursuivent leurs réflexions en capitalisant sur ce qui a déjà été dit. Ce format de rencontres sera également testé en Picardie le 30 novembre et en Midi-Pyrénées le 9 décembre. Si la méthode est concluante, la FNH et le CCC la dupliqueront dans d’autres régions en 2012.

Tags: , , , , , , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)