Imprimer cet article

Budget agricole stable pour 2012

à la une, Filière — Par le 29 septembre 2011 17 h 20 min

© Photo Xdr

Modernisation de l’agriculture et alimentation de qualité seront les objectifs prioritaires cet exercice.
Compétitivité et maîtrise des coûts de production oblige, la dotation au titre de l’exonération des charges patronales pour l’embauche de travailleurs occasionnels agricoles est stabilisée à 491 millions d’euros. Dans le même temps, le gouvernement étudie un mécanisme d’allègement des charges pour le travail permanent. L’installation des jeune agriculteurs reste une priorité avec une dotation de 167 M€ complétée par des avantages fiscaux et des crédits européens. L’enseignement agricole dispose d’une dotation de 1 625 M€, dont 1 319 M€ pour l’enseignement technique et 306 pour l’enseignement supérieur. Pour son deuxième exercice, le programme national pour l’alimentation bénéficiera d’une dotation en hausse à 4,3 M€.
Le ministère de l’agriculture assure par ailleurs plus de 50 % des ressources de l’Anses, Agence nationale de sécurité  sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, notoirement sollicitée lors de la crise sanitaire liée à la bactérie E. coli. Le budget 2012 prévoit une réduction des principales dépenses de fonctionnement de l’administration et des établissements publics de 7,5 % par rapport à 2010. Dans le cadre de révision générale des politiques publiques (RGPP), les effectifs du ministère de l’agriculture devraient régresser de 653 emplois en 2012, sur un total de 31 026. Les établissements publics sous tutelle du ministère sont à même enseigne avec une réduction programmée de 1,5 % de leurs effectifs.

PLF 2012 - RÉPARTITION DES AUTORISATIONS D'ENGAGEMENT DU MAAPRAT PAR PROGRAMME (en M€)

Tags: , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)