Imprimer cet article

Pastèque italienne en crise

International — Par le 8 août 2011 8 h 00 min

La chute de la consommation de fruits et légumes due à la bactérie E. Coli à laquelle est venue s’ajouter la concurrence sans merci de la Grèce ont durement touché les producteurs italiens de pastèque.
Selon la Confederazione Italiana Agricoltori (Cia), en juin les ventes ont enregistré un recul de 15 à 20% avec des pics pouvant atteindre 70% dans le sud du pays, surtout dans les régions de forte production comme la Pouille et la Calabre. “En ce moment nous devrions être en pleine période de récolte et de vente de la pastèque, explique la Cia, en revanche il est impossible de vendre à un prix minimum qui puisse rémunérer le producteur. Les entreprises agricoles sont prises à la gorge : d’une part elles sont confrontées à la forte diminution de la consommation de fruits liée à la psychose E. Coli qui, pour le seul mois de juin, a abouti à une diminution des prix à l’origine de 19,7%. D’autre part elles subissent la concurrence de la Grèce qui, conséquence de la crise économique, envoie sur les marchés italiens des produits à des prix dérisoires. Les pastèques sont vendues moins de 10 centimes au kilo « franco arrivée » et le consommateur les achète à 60-70 centimes au kilo. Le producteur italien n’a qu’un choix dramatique, ou vendre le produit largement en-dessous des coûts ou le laisser pourrir dans les champs ».
L’investissement pour la production de pastèque s’élève à 7000 euros par hectare pour un rendement de 30 tonnes. Vendre entre 10 et 15 centimes le kilo ne couvrirait même pas la moitié des dépenses engagées. La Confederazione estime que l’urgence « pastèques invendues » a déjà causé presque 20 millions € de dommages aux seuls producteurs et environ 45 millions € pour le secteur tout entier. La crise du secteur a également des retombées sur la main-d’œuvre employée pour la récolte qui compte des milliers de travailleurs étrangers. La Cia demande que les mesures de l’Europe en faveur des agriculteurs touchés par E. Coli soient étendues aux producteurs de fruits d’été comme les pastèques. www.cia.it

Tags: , , ,

0 Commentaire

Vous pouvez être le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire


Commandez nos guides merchandising pour seulement 15 €/u (frais de port inclus)